DIV YEZH PLOUGASTELL

Toponymie : Plougastel Daoulas et Goarem Goz

Plougastell Daoulaz ha Gwaremm Gozh

vendredi 11 septembre 2009 par Daniel (Prezidant)

D’où viennent les noms de notre école et de notre village : réponse dans cet article !

Ar Waremm Gozh

Le nom de cet ancien village aujourd’hui absorbé par le bourg est composé tout d’abord de Gwaremm, souvent faussement traduit par "garenne" (mot d’origine germanique). Il servait autrefois à parquer le bétail. Aujourd’hui ce mot est utilisé pour qualifier un lieu équivalent à une "lande" mais qu’on laboure une fois le temps, et ensuite de Kozh, vieux, qui devient gozh K/G avec mutation après un nom féminin.

Plougastell-Daoulaz

Formes anciennes : 1100< : Plebs Castelli 1172 : Ploecastel 1173 : Plou Gastel 1186 : Ploecastell, Plebs Castelli 1186 : Ploecastell 1186 : Plebe Castelli Ciscoet ? 1218 : Plebe Casteli 1262 : Plogassel 1330 : Guic Castelle 1330 : Plou Castelle 1330 : Plou Castelli 1363 : Ploecastel 1405 : Guicastell 1516 : Ploegastel Doulas 1546 : Ploecastell 1678 : Plougastel-Daoulas 1687 : Plougastel 1687 : Plougastel Daoulaz 1717 : Plougastel

Autres informations sur le toponyme

Le nom de Plougastel est formé de PLOUE (du latin "Plebem" = peuple) base de l’organisation territoriale en Bretagne autrefois. Au départ ce terme signifiait "groupement de personnes", donnant le sens de paroisse ensuite. Les paroisses en "Plou-" étaient généralement très grandes, ce n’est que plus tard qu’elles seront divisées en "Trev" (= trève). Elles sont bien délimitées par des cimes abruptes, fleuves, routes anciennes. Le plus souvent elles sont suivies d’un nom de saint, mais parfois aussi d’autres noms comme c’est le cas ici : Kastell sous forme mutée -gastell après Plou, mot féminin. Le Kastell était le lieu de résidence du seigneur, mais il servait surtout a dénommer des endroits rocheux sur la côte qui servaient de défense à l’époque des romains et réutilisés par la suite. Bernard Tanguy (Dictionnaire des Noms de Communes du Finistère) pense que ce nom se réfère à l’oppidum de Roc’h Nivelen dominant l’embouchure de L’Elorn. Quant au nom Daoulas, nom d’une commune voisine, il semble être formé sur Daou, deux et Laz, forme mutée de Glaz au sens de ruisseau parce que le territoire de Plougastel relevait de cette circonscription au Moyen Age et qui forme (mis à part Plougastel) un ensemble encore connu aujourd’hui sous le nom de "Pays de Daoulas" qui avait une mode particulière.

articles extraits du site Ofis ar brezhoneg/Office de la langue bretonne


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | visites : 56999

RSS RSSfr

Site réalisé avec SPIP 1.8.3 + ALTERNATIVES